Architecte paysagiste jardin japonais : Comment concevoir un jardin japonais à la maison

11 juillet 2022 0 Par Povoski

Le jardin japonais est un type de jardin paysager caractérisé par des éléments minimalistes et naturels. Les jardins japonais sont généralement conçus pour créer une atmosphère de calme et de relaxation. voici quelques conseils pour concevoir un magnifique jardin japonais à la maison. Tout d’abord, choisissez les bonnes plantes. Les plantes qui poussent bien dans les climats tempérés du Japon sont le bambou, les pins, les cryptomères, les hêtres et les chênes verts. Pour créer l’atmosphère typique du jardin japonais, vous devrez peut-être envisager d’ajouter des plantes grimpantes comme le wisteria ou le fuji aux arbres existants. Ensuite, pensez à l’aménagement du sol.

Les sols en pierre sont courants dans les jardins japonais car ils aident à maintenir la fraîcheur en été et à conserver la chaleur en hiver. Vous pouvez soit acheter des blocs de pierre préfabriqués, soit faire appel à un professionnel pour couler votre propre sol en pierre. Si vous optez pour la seconde option, veillez à ce que le mortier utilisé soit compatible avec celui utilisé pour construire votre maison afin d’empêcher tout effondrement futur. Une fois que vous avez terminé avec le sol, passez au drainage.

Un jardin japonais, c’est un sacré boulot !

Un jardin japonais, c’est un sacré boulot ! Il faut beaucoup de patience et de dévouement pour créer et entretenir un jardin japonais. Ce n’est pas une tâche facile, mais les résultats en valent la peine. Les jardins japonais sont connus pour leur beauté et leur harmonie. Ils sont souvent composés de plantes et d’arbres typiques du Japon, comme les bonsaïs, les azalées ou encore les pivoines. Les pierres et le gravier sont également des éléments indispensables à la composition d’un jardin japonais. Pour créer un vrai jardin japonais par un architecte paysagiste, il faut suivre certaines règles esthétiques très précises. Tout doit être pensé pour créer un maximum de harmony : les plantes doivent être disposées de manière stratégique, les pierres doivent être soigneusement taillées et placées avec minutie… Le moindre détail compte ! L’entretien d’un tel espace n’est pas une mince affaire non plus. Il faut arroser régulièrement, tailler fréquemment certains arbustes… Bref, cela demande beaucoup de travail et de savoir-faire.

Histoire de l’ikebana et influence du Japon sur cet art.

L’ikebana est une forme d’art floral japonais qui a été développée au cours des siècles. Ce type de arrangement floral est unique en ce sens qu’il met l’accent sur la forme, la couleur et le texture des plantes, et non pas simplement sur le nombre de fleurs utilisées. Les arrangements floraux ikebana sont généralement composés de trois plantes principales: un «hikage» ou support central, une «shoka» ou plante secondaire, et une «kazan» ou plante tertiaire. Ces trois plantes représentent les éléments essentiels de la nature – le ciel, la terre et l’humanité – et sont disposées de manière à refléter cette harmonie. L’histoire de l’ikebana remonte au VIIème siècle, lorsque les premiers arrangements floraux ont commencé à être pratiqués par les moines bouddhistes du Japon. Ces arrangements étaient initialement destinés à être utilisés comme offrandes aux dieux, mais ils ont rapidement acquis une popularité plus large en raison de leur beauté esthétique. Au fil du temps, différents styles d’ikebana ont émergé, chacun mettant l’accent sur des éléments particuliers de l’arrangement floral. Le style «Ikenobo», par exemple, met l’accent sur la verticalité des plantes tandis que le style «Ohara-ryu» privilégie plutôt les formes arrondies.

Les secrets du jardin japonais.

Un jardin japonais est un espace soigneusement composé et entretenu, incorporant souvent des éléments tels que des étangs, des ruisseaux, des ponts et des rochers. Mais bien que ces jardins puissent sembler naturels, ils sont en réalité le résultat de siècles de conception soignée et d’innovation horticole. Voici quelques-uns des secrets derrière ces beaux espaces. Un élément clé de nombreux jardins japonais est l’utilisation de la mousse. Cette humble plante est en fait assez difficile à cultiver dans le climat japonais, mais sa couleur vert foncé et sa capacité à prospérer dans les zones ombragées la rendent idéale pour créer un sentiment de tranquillité. Les mousses sont souvent utilisées pour recouvrir les pierres ou les bûches, leur donnant un aspect doux et verdoyant. Un autre aspect important du jardinage japonais est le placement stratégique des plantes et des objets. Plutôt que de placer les choses au hasard, les jardiniers examineront attentivement comment chaque élément peut être utilisé pour créer l’effet souhaité. Par exemple, de grandes plantes peuvent être placées près d’une entrée pour donner l’illusion d’une passerelle vers un autre monde. Enfin, l’un des secrets les plus importants pour créer un jardin japonais réussi est la patience. Ces jardins mettent des années à mûrir et à atteindre leur plein potentiel – quelque chose qui ne peut pas être précipité.

Pourtant, ils passent leur temps à tondre la pelouse.

Pourquoi les Français aiment-ils tant leur jardin ? Pourtant, ils passent leur temps à tondre la pelouse. Pourquoi les Français aiment-ils tant leur jardin ? Les Français sont connus pour être un peuple passionné de jardinage. Ils consacrent en moyenne 5 heures par semaine à entretenir leur jardin, ce qui est beaucoup plus que la moyenne européenne. Alors pourquoi cette obsession du jardinage chez les Français ? Tout d’abord, il faut savoir que la culture du jardinage est ancrée dans l’histoire de la France. En effet, depuis le Moyen Âge, les monastères et les châteaux français ont toujours eu des jardins magnifiques et soignés. Les Jardins à la française se sont popularisés au 17ème siècle grâce aux travaux de Nicolas Le Nôtre, célèbre architecte paysagiste français. Les Jardins à la française se caractérisent par une symétrie parfaite et un ordonnancement rigoureux des plantes et des arbres. Ces caractéristiques reflètent bien l’esprit « ordonné » des Français. De plus, entretenir son jardin permet aux Français de se connecter à la nature et de profiter du bon air frais. C’est aussi l’occasion de socialiser avec les voisins et de faire connaissance avec les autres membres de la communauté.

Le jardin japonais est l’art de l’harmonie entre les hommes et la nature.

Le jardin japonais est un art qui transcende les cultures et les époques. Les jardins japonais traduisent l’harmonie entre les hommes et la nature, ainsi que la spiritualité de l’être humain. Ces jardins sont souvent composés de pierres, de sable, d’eau et de plantes, mais ils peuvent également être ornés de sculptures ou de lanternes. Certains des plus beaux exemples de jardins japonais se trouvent à Kyoto, comme le Jardin du Palais Impérial ou le Jardin Byodo-in.

Les bons gestes pour entretenir son mini-jardin japonais.

Le jardin japonais miniature est une excellente façon de créer un espace zen dans votre maison ou bureau. Ces petits jardins sont faciles à entretenir et s’adaptent bien aux espaces limités.

Voici quelques conseils pour vous aider à maintenir votre mini-jardin en bon état :

  • Arrosez régulièrement votre jardin afin que les plantes ne se dessèchent pas. Utilisez de l’eau tiède si possible, car l’eau froide peut endommager les racines des plantes.
  • Pensez à fertiliser vos plantes au moins une fois par mois pour leur fournir les nutriments dont elles ont besoin pour bien pousser. Vous pouvez utiliser un engrais liquide ou en granules.
  • Coupez régulièrement les branches et feuilles mortes des plantes afin qu’elles puissent mieux se concentrer sur la croissance des nouvelles parties de la plante.

Les plantes indispensables au jardin japonais.

Les jardins japonais sont connus pour être des oasis de paix et de tranquillité. Ils sont souvent composés de plantes et d’arbres aux formes sculptées, créant ainsi un tableau épuré et serein. Parmi les plantes indispensables au jardin japonais, on retrouve le bambou, l’azalée, le camellia, le rhododendron et le magnolia. Le bambou est une plante qui symbolise la longévité et la force. On dit qu’il porte chance et il est donc souvent utilisé comme amulette. Il est très présent dans les jardins japonais car il offre une belle texture contrastée avec les autres plantes. De plus, sa hauteur permet de créer des zones ombragées agréables en été. L’azalée est une autre plante importante au Japon. Elle représente la féminité et l’harmonie familiale. On la cultive souvent à côté du camellia car cette dernière est associée à la masculinité. Ensemble, elles incarnent l’harmonie entre les sexes et symbolisent également l’union des familles après un mariage. Les azalées sont très appréciées pour leurs fleurs colorées qui peuvent être rouges, roses ou blanches. Le camellia est une plante qui pousse naturellement au Japon mais elle était auparavant considérée comme exotique car elle ne poussait pas en Europe ou en Amérique du Nord.

Le jardin japonais est un magnifique exemple de la culture japonaise.

Le jardin japonais est un magnifique exemple de la culture japonaise. Les Japonais ont une longue tradition de cultiver des jardins, et ils sont célèbres pour leurs jardins miniatures. Les jardins japonais sont généralement construits dans un style minimaliste, avec peu ou pas de décorations. Ils mettent l’accent sur les formes naturelles et les textures, et sont conçus pour être appréciés à tout moment de l’année. Les Japonais ont également une profonde respect pour la nature, et ils considèrent que les plantes et les animaux font partie intégrante du paysage. Cela se reflète dans leurs jardins, qui sont souvent peuplés de plantes indigènes et abritent des animaux sauvages. Les Japonnais passent beaucoup de temps à entretenir leur jardin, afin qu’il reste beau toute l’année. Si vous visitez le Japon, n’oubliez pas de faire un tour dans l’un des nombreux magnifiques jardins publics ou privés du pays. Vous serez certainement impressionné par la beauté et la tranquillité que vous trouverez there..

Le bonsaï, cet art japonais unique.

Le bonsaï est un art japonais unique qui consiste à cultiver des arbres miniatures dans des pots. Les bonsaïs peuvent être cultivés à partir de semis, de boutures ou de plantes adultes. Le but du bonsaï est de créer un miniaturisation réaliste d’un arbre adulte. Les bonsaïs sont généralement cultivés en extérieur, mais certains peuvent être cultivés en intérieur si les conditions sont appropriées. Les bonsaïs ont besoin d’un sol drainant et d’un bon éclairage, car ils sont très sensibles à la surexposition au soleil ou au manque d’ sunlight. La plupart des bonsaïs sont taillés régulièrement afin de contrôler leur taille et leur forme. La taille doit être faite avec soin pour ne pas endommager l’arbre. Il existe différentes techniques de taille, mais la plus courante est la pincement, qui consiste à enlever les extrémités des branches avec une pince fine. Le Bonsai est un art ancien pratiqué depuis des siècles au Japon et dont les origines remontent probablement à la Chine antique. Aujourd’hui encore, cet art fascinant continue de faire rêver petits et grands ! Si vous souhaitez essayer votre hand à la culture du Bonsai voici quelques conseils…

Comment créer un jardin zen chez soi ?

Le jardin zen est une excellente façon de créer un espace paisible et serein dans votre propre maison.

Voici quelques conseils pour vous aider à créer votre propre jardin zen chez vous :

  • Tout d’abord, choisissez l’emplacement de votre jardin zen. Il doit être situé dans un endroit calme et ensoleillé, loin des bruits et des distractions.
  • Sélectionnez les plantes que vous souhaitez utiliser pour votre jardin zen. Les plantes qui conviennent le mieux sont celles qui ont des couleurs douces et apaisantes, comme les bambous, les rhododendrons et les azalées. Évitez les plantes trop exubérantes ou agressives, car elles ne seront pas en harmonie avec l’esprit du jardin zen.
  • Pensez également à utiliser des pierres et du gravier pour créer un effet relaxant dans votre jardin zen. Choisissez des pierres de couleurs neutres comme le gris ou le beige, et essayez de disposer le gravier en petits tas irréguliers autour de vos plantes pour imiter la nature sauvage.

Jardiner avec les plantes japonaises.

Les plantes japonaises sont connues pour être élégantes et minimalistes, ce qui les rend parfaites pour les jardiniers débutants. De plus, elles s’adaptent bien aux climats tempérés du Japon et peuvent même tolérer la neige. Cependant, il y a quelques choses à savoir avant de commencer à jardiner avec des plantes japonaises. Tout d’abord, choisissez un site ensoleillé ou semi-ombragé pour votre jardin. Les plantes japonaises aiment la lumière du soleil, mais elles peuvent facilement brûler si elles sont exposées directement au soleil pendant de longues périodes. Si vous n’avez pas beaucoup de soleil dans votre cour, essayez de planter vos plantes près d’une clôture ou d’un arbre pour qu’elles puissent profiter de la lumière indirecte. Ensuite, utilisez un bon sol riche en matières organiques pour vos plantes. Le sol doit être meuble afin que les racines puissent se développer correctement. Ajoutez une couche de compost ou autre matière organique à votre sol avant de planter vos plantes pour améliorer sa texture et son drainage. Une fois que vous avez choisi l’emplacement et le type de sol idéal pour votre jardin, il est temps de choisir les plantes! Il existe une grande variété de plantes japonaises disponibles dans les nurseries et magasins spécialisés.

Dans mon jardin japonais, je me sens plus proche de la nature.

Dans mon jardin japonais, je me sens plus proche de la nature. Les plantes et les arbres sont soigneusement entretenus et il y a toujours quelque chose à voir ou à faire. C’est un endroit calme et serein où je peux méditer ou simplement profiter du silence. Les jardins japonais sont connus pour être des lieux de contemplation et de relaxation, et c’est exactement ce que je ressens quand je suis dans le mien.

Décorez votre jardin japonais avec ces plantes.

Il y a plusieurs plantes japonaises qui sont faciles à trouver et peu coûteuses, ce qui en fait un excellent choix pour décorer votre jardin japonais. Les plantes les plus populaires sont les bonsaïs, les azalées et les camélias. Ces plantes ont toutes des caractéristiques uniques qui leur permettent de se démarquer dans n’importe quel jardin. Les bonsaïs sont probablement la forme de plante la plus identifiable du Japon. Ils sont généralement cultivés dans des pots minuscules, ce qui permet aux arbres de rester petits et compactés. Les bonsaïs peuvent être achetés dans la plupart des magasins de jardinage ou en ligne. Il est important de noter que les bonsaïs exigent beaucoup de soin et d’attention, ils doivent donc être placés dans un endroit où vous pouvez facilement les voir et prendre soin d’eux. Les azalées sont une autre option populaire pour décorer votre jardin japonais. Elles sont connues pour leur beauté éclatante et leur parfum agréable. Les azalées peuvent être trouvées dans la plupart des magasins de jardinage ou en ligne. Comme les bonsaïs, elles nécessitent beaucoup de soin et doivent être placées dans un endroit où vous pouvez facilement prendre soin d’elles.

Les kokedamas, ces boules de mousse suspendues fabriquées au Japon.

Les kokedamas sont des boules de mousse suspendues fabriquées au Japon. Elles sont composées d’un mélange de terre et de mousse, entouré d’une plante grasse. Elles sont traditionnellement utilisées comme décoration intérieure ou extérieure, et peuvent être suspendues à un support ou simplement posées sur une surface plane. Leur particularité est qu’elles permettent de cultiver les plantes sans pot, ce qui leur donne un aspect naturel très apprécié. De plus, elles n’ont pas besoin d’être arrosées aussi souvent que les plantes en pots classiques, puisque la mousse retient l’eau. Si vous souhaitez créer votre propre kokedama, il existe de nombreux tutoriels en ligne qui vous guideront étape par étape. Vous pouvez également vous rendre dans un magasin spécialisé pour acheter tout le matériel nécessaire.

Le rôle des plantes dans les jardins japonais.

Les plantes sont une partie importante des jardins japonais. Ils aident à créer l’ambiance et le look typique de ce type de jardin. Les plantes que l’on retrouve dans les jardins japonais sont souvent les mêmes que celles que l’on peut trouver dans la nature. Cela permet aux gens de se sentir plus proches de la nature et de se relaxer. Les plantes peuvent être utilisées pour diviser un espace en différentes sections ou pour créer un chemin vers un objectif. Elles peuvent aussi être utilisées pour masquer des objets indésirables ou simplement pour ajouter de la couleur et de l’ interest à un espace.

Protégez votre jardin japonais contre les ravageurs.

Les ravageurs peuvent être un vrai problème pour les jardiniers, surtout ceux qui ont des jardins japonais. Heureusement, il existe quelques mesures que vous pouvez prendre pour protéger votre jardin contre ces petits nuisibles. Tout d’abord, essayez de maintenir votre jardin propre et en bonne santé. Les plantes en bonne santé sont moins susceptibles d’attirer les insectes et autres ravageurs. Ensuite, faites attention à ce que vous plantez. Certaines plantes sont plus attrayantes pour les ravageurs que d’autres. Essayez de planter des variétés résistantes aux insectes ou celles qui repoussent naturellement les insectes. Vous pouvez également utiliser des produits chimiques pour lutter contre les ravageurs, mais ils ne doivent être utilisés qu’en dernier recours car ils peuvent endommager votre jardin et nuire à la faune locale. Si vous utilisez des pesticides, choisissez-les soigneusement et suivez toujours les instructions du fabricant.

Le symbolisme dans le jardin japonais : La signification des plantes et des pierres.

Le jardin japonais est un art ancien qui a été créé il y a plusieurs siècles. Les Japonais ont développé ce type de jardin afin d’harmoniser l’esprit et le corps avec la nature. Le but du jardin japonais est de représenter une miniaturisation de la nature, en mettant l’accent sur les éléments essentiels tels que les rochers, les plantes et l’eau. Ces éléments sont choisis en fonction de leur symbolisme et de leur signification. Les plantes sont souvent utilisées pour symboliser des concepts tels que la prospérité, la fertilité ou encore la longue vie. Par exemple, le bambou est associé à la prospérité car il pousse rapidement et peut atteindre des hauteurs impressionnantes. De même, les pins sont souvent utilisés pour symboliser la longue vie car ils peuvent vivre très vieux (plusieurs siècles). Enfin, les lotus sont généralement utilisés pour représenter la puretée et la spiritualité car ils poussent dans des endroits boueux mais arrivent à produire des fleurs magnifiques qui flottent à la surface de l’eau. Les pierres ont également une grande importance dans le jardin japonais. Elles peuvent être utilisées pour symboliser différents concepts comme l’harmonie, l’immortalité ou encore le calme intérieur.

Quelques plantes indispensables au jardin japonais.

Le jardin japonais est un type de jardin qui a été popularisé dans l’archipel nippon et qui s’est ensuite propagé dans le reste du monde. Les caractéristiques principales de ce type de jardin sont les plantes, les rochers et l’eau. Bien que ces éléments soient indispensables au jardin japonais, ils ne sont pas les seuls. Voici quelques autres plantes indispensables au jardin japonais.

  • Le bonsaï: le bonsaï est une forme d’art décoratif où des arbres miniatures sont cultivés dans des pots. Ces arbres peuvent être faits à partir de n’importe quelle espèce d’arbre, mais les plus populaires sont les pins, les cyprès et les ficus. Les bonsaïs donnent au jardin un aspect authentique et rustique et peuvent être disposés de différentes manières pour créer un effet visuel unique.
  • Les lanternes: il existe différents types de lanternes utilisées dans les jardins japonais, mais la lanterne traditionnelle en papier est probablement la plus commune. Elle est généralement fabriquée à partir de bambou ou de bois flotté et suspendue à un portail ou à un toit pour créer une atmosphère romantique ou mystérieuse. Les lanternes peuvent également être faites en fer forgé ou en terre cuite pour un look plus moderne.

Les meilleures façons de fertiliser votre jardin japonais.

Un jardin japonais est un endroit magnifique pour relaxer et admirer la nature. Pour créer un tel paradis, il y a quelques règles de base à suivre.

En voici une liste des meilleures façons de fertiliser votre jardin japonais :

  • Tout d’abord, choisissez le bon type de sol. Le sol doit être riche en matière organique et bien drainé. Les sols argileux sont parfaits car ils retiennent l’humidité et les nutriments dont vos plantes ont besoin pour prospérer.
  • Ensuite, apportez du compost ou du fumier à votre jardin chaque année. Cela enrichira le sol en matière organique et aidera les plantes à mieux absorber les nutriments dont elles ont besoin.
  • Arrosez régulièrement vos plantes, surtout pendant la saison chaude et sèche. L’arrosage permet aux plantes d’absorber plus facilement les nutriments contenus dans le sol. De plus, l’excès d’eau peut provoquer une accumulation de sels nocifs dans le sol qui peuvent tuer vos plantes.

Le symbolisme dans le jardin japonais: Le rapport entre le microcosme et le macrocosme.

Le jardin japonais est un espace clos et ouvert à la fois, un espace symbolique où l’homme peut contempler la nature et se sentir en harmonie avec elle. Les jardins japonais sont des microcosmes qui reflètent le macrocosme de la nature. Ils sont une représentation du monde naturel, de ses cycles et de sa beauté. Les éléments du jardin japonais sont choisis pour leur symbolisme et leur capacité à représenter les différents aspects de la nature. Les rochers, par exemple, peuvent symboliser les montagnes; les plantes, les forêts; l’eau, les rivières et les étangs; etc. Tous ces éléments sont disposés de manière à créer un espace dans lequel on se sent en communion avec la nature. Le rapport entre le microcosme et le macrocosme est un thème central du symbolisme japonais. Le petit reflète le grand et vice versa. Ainsi, dans un jardin japonais, chaque élément est chargé de signification et contribue à créer un tout harmonieux qui nous rappelle que nous faisons partie intégrante de la Nature.

Le savoir-faire japonais : les kokedamas.

Le kokedama est une plante ornementale japonaise qui a gagné en popularité au cours des dernières années. Les kokedamas sont des boules de mousse entourant la base d’une plante, et elles peuvent être suspendues ou posées sur un support. Les kokedamas offrent une alternative élégante aux pots de fleurs traditionnels, et elles sont relativement faciles à faire. Il existe quelques astuces à connaître pour réussir la confection d’un kokedama, mais une fois que vous aurez maîtrisé la technique, vous pourrez créer des décorations uniques pour votre maison ou votre jardin. La clé du succès d’un kokedama réside dans le choix de la plante appropriée. Les plantes grimpantes sont particulièrement adaptées aux kokedamas, car elles se développent bien lorsqu’elles sont suspendues. Les plantes à racines nues telles que les fougères et les ivies conviennent également bien aux kokedamas. Évitez les plantes qui ont besoin de beaucoup d’espace pour se développer, comme les arbustes ou les arbres fruitiers. Une fois que vous avez choisi votre plante, préparez-la en taillant toutes les branches mortes et en arrachant tout ce qui est malade ou endommagé. La prochaine étape consiste à fabriquer la boule de mousse : humidifiez simplement un morceau de sphaigne ou de mousse naturelle et enveloppez-le autour de la base de votre plante.

Où acheter les éléments pour un jardin japonais.

Vous avez décidé de créer un jardin japonais dans votre cour arrière, mais vous ne savez pas où acheter les éléments nécessaires. Ne vous inquiétez pas, il est facile de se procurer tout ce dont vous avez besoin pour créer un magnifique jardin japonais. Tout d’abord, vous aurez besoin d’un bassin ou d’une petite fontaine. Vous pouvez en trouver à la plupart des grands magasins comme Home Depot ou Lowes. Si vous voulez quelque chose de plus authentique, essayez de chercher un fabricant spécialisé en produits pour jardins japonais. Ensuite, vous aurez besoin de plantes et d’arbustes appropriés. Les plantes que vous choisirez dépendront de la taille du bassin et du climat de votre région. Par exemple, si vous habitez dans une zone où il fait chaud toute l’année, optez pour des plantes tropicales qui résisteront au soleil et à la chaleur. Dans les régions plus froides, choisissez des plantes qui peuvent survivre à des températures hivernales plus basses sans souffrir. Une fois que vous avez sélectionné les plantes appropriées, il est temps de penser aux pierres et aux rochers que vous utiliserez pour décorer votre espace. Les rochers sont essentiels pour créer l’ambiance caractéristique du jardin japonais traditionnel.

Les plantes et l’esthétique du jardin japonais.

Le jardin japonais est célèbre pour son esthétique uniques et ses plantes exotiques. Les plantes sont une partie importante du décor du jardin japonais et aident à créer l’ambiance zen que les jardins sont connus pour. Les plantes que vous trouverez dans un jardin japonais incluent des bonsaïs, des camélias, des azalées et des pins. Ces plantes sont soigneusement entretenues et taillées pour créer un look précis. Les bonsaïs, en particulier, prennent beaucoup de temps et de patience à cultiver correctement. L’un des aspects les plus importants du design du jardin japonais est l’harmonie. Tout doit être en équilibre, y compris les plantes. Les plantes doivent être placées stratégiquement afin qu’elles puissent se compléter mutuellement sans dominer le paysage. Cela peut sembler facile, mais c’est en fait très difficile à faire correctement. Les Japonais ont une profonde appreciation pour la nature et ils considèrent que les plantes font partie intégrante de celle-ci. Ils croient que les plantes ont une âme et qu’elles peuvent transmettre leur énergie positive aux gens qui les entourent. Cette croyance est ce qui rend leurs jardins si apaisants et si relaxants.