Ce qu’il faut savoir sur l’eau potable en cas de graves inondations

2 juillet 2021 0 Par Arisoa

Les inondations sont l’une des catastrophes naturelles les plus courantes. De nombreuses contrées connaissent un certain degré d’inondation à la suite de fortes pluies ou de dégels printaniers et hivernaux. Il faut savoir que les inondations constituent une menace particulière pour les réseaux d’eau potable.

La raison en est que les eaux de crue transportent souvent des contaminants qui peuvent rendre les consommateurs malades. Ce post fournit des conseils que vous pouvez utiliser en réponse à la menace de contamination biologique dans votre eau potable.

Comment les inondations peuvent contaminer l’eau potable ?

  • La contamination des sources d’eau de surface :

L’augmentation du débit d’eau lors d’une inondation rend souvent les rivières et les ruisseaux très troubles. Or, une turbidité élevée de la source d’eau pourrait empêcher l’usine de traitement d’un système d’eau de traiter efficacement l’eau afin d’éliminer les substances potentiellement nocives. Dans ce cas, il est conseillé de procéder à des réserves d’eau potable.

Même si votre compagnie des eaux peut surmonter une turbidité élevée, le changement des niveaux de désinfection peut causer des problèmes de goût ou d’odeur dans l’eau traitée. Et ce n’est pas en utilisant un adoucisseur d’eau que pourrez boire une eau saine. Il est préférable d’utiliser un purificateur d’eau nouvelle génération LaVie dans cette optique.

  • Sources d’eau souterraine :

Les contaminants peuvent pénétrer dans l’approvisionnement en eau si la tête de puits ou les zones immédiatement autour de la tête de puits sont inondées.

  • Réseaux de distribution :

Des contaminants peuvent aussi se retrouver dans le réseau de distribution d’eau. Ce dans le cas où une perte de pression importante se produit lorsque tout ou une partie de l’aire de service est inondée.

Quelques conseils en cas de problèmes d’approvisionnement en eau potable :

  • Il est conseillé aux personnes qui s’approvisionnent en eau potable dans des usines de traitement d’eau potable où les eaux de crue ont pu pénétrer de faire bouillir leur eau. Que ce soit pour pour boire, cuisiner et se brosser les dents. L’eau des systèmes d’eaux souterraines, des puits, des ruisseaux, des rivières ou des lacs peuvent être contaminés. Si la municipalité ou la compagnie des eaux a déclaré que l’eau est polluée, l’eau doit être bouillie.
  • Évaluez l’eau qui doit être utilisée pour le lavage des mains, l’hygiène personnelle, le lavage des sols, etc., en fonction de son apparence et de son odeur. Il est recommandé de faire bouillir de l’eau décolorée ou ayant des odeurs inconnues avant de l’utiliser pour boire, cuisiner et se brosser les dents.
  • Dans le cas où l’alimentation en eau est coupée pendant une période prolongée, l’eau potable peut être récupérée à partir des eaux de pluie (depuis la toiture, etc.) ou des cours d’eau des zones non contaminées. Évitez l’eau des rivières en crue ou l’eau des ruisseaux qui ont traversé des terres agricoles ou des zones bâties. Faites bouillir toute l’eau recueillie avant de l’utiliser.
  • S’il n’est pas possible de faire bouillir de l’eau, utilisez de l’eau de Javel ou des produits à base de chlore pour la désinfection. Utilisez 2 gouttes d’eau de Javel par litre d’eau. Mélangez bien le tout et laissez reposer l’eau pendant au moins une demi-heure avant son utilisation.
  • Un système de purification d’eau fonctionnant aux UV-A est intéressant pour éliminer les contaminants.