Comment devenir chauffeur VTC ?

Comment devenir chauffeur VTC ?

31 mai 2020 0 Par Kamel

Le métier de chauffeur VTC vous intéresse ? Sachez que vous devez passer par un certain nombre d’étapes pour atteindre votre objectif. Il s’agit d’une profession réglementée et pour y accéder, vous devez répondre à un profil précis. Certaines agences VTC réclament même de l’expérience de la part des chauffeurs VTC avant de les engager. Découvrez sans plus tarder tout ce qu’il faut savoir sur l’accès à la profession.

Les prérequis

Pour accéder à la profession de chauffeur VTC, vous devez être titulaire d’un permis de catégorie B depuis au moins 3 ans. La raison est en que vous devez être un conducteur expérimenté pour devenir transporteur. Ainsi, les jeunes qui viennent de décrocher leur permis doivent patienter trois années avant de pouvoir accéder à la profession. Cela leur laisse le temps de faire des études afin de mieux préparer leur avenir.

Par ailleurs, le passage d’une visite médicale est également exigé dans  le cadre de l’accès à la profession. Vous devez être jugé apte à devenir chauffeur VTC pour que la préfecture vous délivre votre carte VTC. Pour décrocher cette carte, vous devez réussir l’examen VTC et disposer d’un certificat de premier secours ou PCS1. Ce certificat, vous devez l’avoir obtenu pendant au moins deux ans afin que vous puissiez prétendre à une carte VTC. Si vous répondez à tous ces critères, vous pouvez accéder à la profession en toute facilité.

Le passage de l’examen VTC

L’obtention de la carte VTC conditionne l’accès à la profession de chauffeur VTC. Pour obtenir cette carte, vous devez passer l’examen VTC. Plusieurs sessions sont organisées annuellement afin que vous puissiez bien vous préparer avant d’y participer.  Pour réussir à cet examen, vous devez maîtriser les règlements régissant la profession. Si ce n’est pas les cas, vous avez intérêt à suivre une formation VTC dispensée par un centre agréé. Le coût de cette formation n’est pas donné, mais elle vous évite de perdre du temps à tenter l’examen VTC plusieurs fois. Qui plus est, vos dépenses seront rapidement amorties une fois que vous accédez à la profession.

Dans  le cadre de la formation VTC, vous étudierez plusieurs modules notamment la gestion d’une entreprise, la règlementation des transports, le développement commercial ou encore la réglementation nationale des VTC. Vous serez pris en main par des professionnels qualifiés et vous aurez toutes les chances de réussir l’examen VTC, visitez ce lien pour en savoir plus https://ftransport.fr/service/presentation-du-metier-de-vtc/

Le choix de la structure juridique

Une fois que vous obteniez votre carte VTC, vous pourrez exercer en tant que chauffeur VTC en toute légalité. Vous pourrez alors choisir de devenir salarié ou d’ouvrir votre propre agence VTC. Pour exercer en tant que salarié, il vous suffit de trouver une agence qui acceptera de vous recruter. Vous pourrez alors faire vos preuves et prétendre rapidement à des promotions internes.

Par ailleurs, si vos moyens vous le permettent, vous pourrez également choisir d’ouvrir votre propre agence VTC. Le statut de société unipersonnelle ou SASU serait alors le plus conseillé, mais vous pouvez également opter pour le statut d’auto-entrepreneur.