L’importance de l’isolation de votre domicile : limiter la déperdition énergétique

L’importance de l’isolation de votre domicile : limiter la déperdition énergétique

12 mai 2021 0 Par Povoski

Lorsqu’elle est installée dans une maison ou un bâtiment commercial, l’isolation crée un environnement idéal où vous pouvez vivre, travailler et vous divertir dans le confort, tout en réduisant votre consommation d’énergie. L’isolation est particulièrement importante compte tenu des conditions météorologiques variées.

L’isolation pour le résidentiel

L’isolation est l’un des matériaux de construction les plus importants, les plus rentables et les plus économes en énergie dans une maison. En fait, sans l’isolation, certains des autres composants énergétiques d’une maison ne fonctionneront pas comme prévu. L’isolation est utilisée comme solution thermique et acoustique dans les murs, les plafonds, les planchers et les greniers d’une maison ou dans chaque partie de l’enveloppe du bâtiment. L’isolation garde votre maison plus fraîche en été et plus chaude en hiver. L’isolation d’une maison permet d’économiser de l’énergie et constitue peut-être le moyen le plus rentable de réduire les factures d’énergie. L’isolation réduit le bruit et un confort supplémentaire à votre maison. Que vous construisiez une nouvelle maison, rénoviez une pièce, un chalet, un sous-sol, un grenier ou une maison entière, choisissez une isolation facile à installer, que tout le monde est en mesure de poser en toute sécurité.

L’isolation pour les bâtiments commerciaux

Les systèmes d’isolation sont largement utilisés dans les bâtiments commerciaux, institutionnels et métalliques comme solution pour réduire le taux de transfert de chaleur à travers les toits et les murs latéraux. Les panneaux, couvertures et matelas isolants installés sur et dans les murs intérieurs réduisent la transmission du bruit d’une pièce à l’autre. L’isolation est utilisée sur la tuyauterie, les gaines et les équipements pour le contrôle thermique. L’isolation permet d’économiser de l’énergie et contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’isolation pour le milieu industriel

L’isolation est utilisée pour les gaines et les équipements industriels, les réservoirs et les cuves que l’on trouve dans les centrales électriques, les usines pétrochimiques, les raffineries et d’autres applications industrielles. Ces systèmes d’isolation sont soigneusement conçus pour réduire les coûts énergétiques, améliorer la performance des processus, réduire les émissions de gaz à effet de serre, protéger le personnel, contrôler la condensation, réduire les niveaux sonores et maximiser le retour sur investissement.

Pourquoi faire isoler une maison ?

L’un des matériaux les plus importants et les plus rentables pour économiser l’énergie dans notre maison est l’isolation. Il remplit discrètement des fonctions remarquables, bien que la plupart d’entre nous ne le voient pas. L’isolation garde nos maisons chaudes en hiver et fraîches en été. En fait, elle fonctionne si bien que le confort est quelque chose que beaucoup considèrent maintenant comme acquis. Le système d’isolation aide également les équipements de chauffage et de refroidissement à fonctionner mieux et plus efficacement.

Il rend nos maisons plus silencieuses, il offre un environnement plus sain et l’isolation permet de réduire nos factures d’énergie. La réduction des coûts énergétiques est l’une des principales raisons pour lesquelles les propriétaires réévaluent l’isolation de leur maison. Que vous construisiez une nouvelle maison ou que vous rénoviez votre maison actuelle, le choix de votre système d’isolation mérite une attention particulière. L’ajout d’une isolation peut vous permettre de réaliser des économies d’énergie pendant toute votre vie, tout en améliorant l’efficacité énergétique et le confort de votre maison.

Quelles parties d’un habitat faut-il isoler ?

En général, l’isolation est installée entre les éléments de l’ossature de la maison. Murs, plafonds, planchers autour du périmètre, sous-sols, greniers et même pièces intérieures de la maison.

  • Les murs extérieurs. Les sections parfois négligées sont les murs entre les espaces de vie et les garages ou les pièces de rangement non chauffés, les murs de lucarnes et les portions de murs au-dessus des plafonds des sections inférieures adjacentes des maisons à deux niveaux ;
  • Les plafonds avec des espaces froids au-dessus, y compris les plafonds de lucarnes ;
  • Murs de genoux des combles aménagés en pièces d’habitation ;
  • Murs et plafonds inclinés des combles aménagés en pièces d’habitation ;
  • Périmètres des dalles au sol ;
  • Les planchers au-dessus des vides sanitaires ventilés. Une isolation peut également être placée sur les sols et les murs des vides sanitaires ;
  • Les planchers au-dessus d’espaces non chauffés ou ouverts, comme les garages ou les porches. Les planchers au-dessus des sous-sols non chauffés. Les parties en porte-à-faux des planchers ;
  • Les murs du sous-sol ;
  • Les solives de bande ou de tête, les sections de mur au niveau des planchers ;
  • Les murs intérieurs, les plafonds et les planchers où l’insonorisation est souhaitée.

Choisir le bon isolant pour un résultat optimal

Bien que certains produits isolants se prêtent bien au bricolage, il est généralement recommandé de confier les travaux d’isolation à un professionnel ou à un entrepreneur agréé. En tant que consommateur, vous devez toutefois être informé des types d’isolants disponibles, de leur performance thermique nominale, de leur facilité d’application, de l’impact que l’installation aura sur votre famille pendant les travaux et, bien sûr, de leur valeur. Vous devez également tenir compte des performances globales de l’isolant pendant toute sa durée de vie, de ses caractéristiques environnementales et de toute considération liée à la sécurité.

  • La laine minérale

La laine minérale couvre un grand nombre de types d’isolation. Il peut s’agir de la laine de verre, qui est une fibre de verre fabriquée à partir de verre recyclé, ou de la laine de roche, qui est un type d’isolation fabriqué à partir de basalte. La laine minérale peut être achetée en matelas ou en vrac. La plupart des laines minérales n’ont pas d’additifs pour les rendre résistantes au feu, ce qui les rend peu adaptées à une utilisation dans des situations de chaleur extrême.

  • La fibre de verre

La fibre de verre est un matériau d’isolation extrêmement populaire. L’un de ses principaux avantages est son rapport qualité-prix. Le prix d’installation de l’isolation en fibre de verre est inférieur à celui de nombreux autres types de matériaux isolants et, pour une performance équivalente. C’est généralement l’option la plus rentable par rapport aux systèmes d’isolation en cellulose ou en mousse pulvérisée. En raison de la façon dont elle est fabriquée, en tissant efficacement de fins fils de verre dans un matériau isolant, la fibre de verre est capable de minimiser le transfert de chaleur. Lors de l’installation de la fibre de verre, il est essentiel de porter l’équipement de sécurité nécessaire, car il se forme de la poudre de verre et de minuscules éclats de verre qui peuvent potentiellement causer des dommages aux yeux, aux poumons et à la peau. La fibre de verre est un excellent matériau d’isolation ininflammable.

  • Le polystyrène

Le polystyrène est une mousse thermoplastique imperméable qui constitue un excellent matériau d’isolation acoustique et thermique. Il existe deux types de polystyrène : le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé. L’isolation en polystyrène possède une surface lisse unique qu’aucun autre type d’isolation ne possède. Il est utilisé à la fois dans le secteur résidentiel et commercial. L’isolation en polystyrène est très rigide, contrairement à ses cousins plus pelucheux. En général, la mousse est créée ou découpée en blocs, ce qui est idéal pour l’isolation des murs.

  • La cellulose

La cellulose est une forme d’isolation très écologique. Elle est composée de 75 à 85 % de fibres de papier recyclées, généralement des déchets de papier journal post-consommation. Les 15 % restants sont des produits ignifuges tels que l’acide borique ou le sulfate d’ammonium. En raison de la compacité du matériau, la cellulose ne contient pratiquement pas d’oxygène. L’absence d’oxygène dans le matériau contribue à minimiser les dommages qu’un incendie peut causer. Ainsi, non seulement la cellulose est peut-être l’une des formes d’isolation les plus écologiques, mais elle est également l’une des formes d’isolation les plus résistantes au feu.

  • La mousse de polyuréthane

La mousse de polyuréthane pulvérisée est fabriquée en mélangeant et en faisant réagir des produits chimiques pour créer une mousse. Les matériaux mélangés et réagissant réagissent très rapidement, se dilatant au contact pour créer une mousse qui isole, scelle l’air et constitue une barrière contre l’humidité.

Des critères écologiques de plus en plus importants

Les prescripteurs de l’environnement bâti d’aujourd’hui sont soumis à une pression croissante : être plus vert, concevoir un environnement à faible émission de carbone et s’orienter vers une plus grande durabilité. Les grands fabricants d’isolants ont mis en place des mesures importantes pour :

  • Réduire la dépendance aux matières premières ;
  • Recycler avant et après la fabrication ;
  • Réduire les emballages et s’assurer qu’ils restent recyclables ;
  • Réduire la consommation d’énergie dans la production et le transport ;
  • Avoir une politique zéro déchet.

Vous l’aurez compris, l’isolation thermique est idéale afin de limiter la consommation énergétique. Plus les travaux sont menés tôt, plus les économies d’énergie sont importantes ! Qui plus est, une bonne isolation est un geste de plus pour la planète.