Pascal Robaglia, l’amour de l’art et de l’entrepreneuriat

Pascal Robaglia, l’amour de l’art et de l’entrepreneuriat

9 juin 2019 0 Par Michel

Pascal Robaglia est certainement l’une des figures françaises la plus connue Outre Atlantique en matière d’art. Avec un début assez difficile et un destin qui n’avait pas un lien avec l’art, il est aujourd’hui l’un des galeristes le plus célèbre aussi bien en France, aux États-Unis et en Chine.

Son amour pour l’art a su s’exporter au-delà des frontières françaises et lui a permis de gravir les sommets.

Un licenciement, un chômage et une idée

Lorsqu’il était encore responsable de l’exportation du groupe L’Oréal, Pascal Robaglia n’avait pas envisagé de devenir un entrepreneur chevronné et connu à travers les quatre coins du globe. Mais, cette vie paisible avait été chamboulée lorsqu’il fut licencié de son poste vers la fin des années 80. Diplômé du Sup de Dijon, notre futur entrepreneur n’avait ni fortune personnelle ni expérience en matière de création d’entreprise. Il n’avait même pas la connaissance de l’art, c’est certainement pour cette raison qu’il avait créé une école fictive lorsque son premier client lui interrogea.

En effet, cette idée de vendre des tableaux et d’ouvrir une galerie d’œuvres d’art avait germé dans l’esprit de cet homme d’affaires dans les années 90 lorsqu’il allait se trouver en fin de chômage. Effectivement, il n’avait pas de fortune personnelle mais il avait hérité de tableaux signé par les grands maîtres grâce à une collection. À cette époque encore, il ne savait pas faire la différence entre les différentes écoles où ses tableaux avaient été issus.

Mais, grâce à son caractère et son charisme, il a su s’imposer dans ce milieu. Il a tiré profit du charme de sa penthouse ainsi que sa vue sur Neuilly et ses environs pour donner du cachet à ses tableaux. La magie était au rendez-vous et grâce à des annonces publicitaires parues dans les journaux, les clients avaient afflués de tout Paris pour découvrir cet écrin qui proposait des œuvres d’art d’une valeur inestimable.

Maison/galerie, un concept qui fait fureur

Pascal Robaglia avait su tirer son épingle du jeu en misant sur le concept maison / galerie. Il était en effet le premier galeriste de France à nourrir cette tendance et le succès était bel et bien là. Les amoureux d’art étaient en quête de nouveauté, d’une ambiance moins formelle pour une ambiance plus chaleureuse qui permetta de donner vie aux tableaux.

Dans cette ambiance feutrée, Pascal Robaglia avait réussi à vendre ses tableaux et à nouer de partenariats avec d’autres galeries célèbres dans toute la France. Il a pu s’approvisionner en tableaux facilement et les ventes ne manquaient pas. C’est cet esprit qu’il a cultivé et le poussa à déménager dans une demeure beaucoup plus belle et beaucoup plus grande où il accueille des expositions, des vernissages et différentes manifestations.

Rapidement, il est entré dans le cercle très fermé de galeristes de renom à travers le monde, et des clients venus des autres pays sont venus découvrir ses tableaux et profiter de ce moment de détente pour apprécier l’art dans son naturel loin des touches superficielles et froides.