Comment gérer votre prêt étudiant ?

Comment gérer votre prêt étudiant ?

18 mars 2021 0 Par Sarah

Pour le financement de vos études, une solution existe : le prêt étudiant. Il s’agit d’un crédit affecté qui, en guise de justificatif a besoin d’une preuve de votre inscription dans une université ou un centre de formation et qui vous ouvre les portes à un emprunt de 75 000 euros. Vous l’aurez compris, c’est un emprunt qui vise à vous faciliter vos années de facultés et toutes vos études, et ce, peu importe la branche. Et dans le cadre de ce genre d’emprunt, les banques peuvent vous proposer des facilités de payement.

Payer les taux d’intérêt en amont

Le fonctionnement d’un crédit étudiant est totalement différent des autres types d’emprunts affectés disponibles auprès des banques. Avec ce dernier, les étudiants, avec leurs possibilités financières limitées, peuvent se contenter en amont de régler par mois tous les taux d’intérêt du crédit. Ce qui revient à payer des mensualités moins importantes.

L’expert comptable Saint-Gilles vous conseille notamment d’agir de la sorte. Il s’agit toutefois d’une option et non d’une obligation. Il est tout à fait possible d’attendre la fin de vos études pour commencer à rembourser l’intégralité de l’emprunt. Mais cela revient à vous exposer à trop de risque de surendettement.

Bien évidemment, comme dans n’importe quel emprunt bancaire, les taux d’intérêt de votre crédit étudiant varieront en fonction du capital et de la durée de votre contrat. Ce sont des détails à prendre en compte quand vous comparerez les offres.

Quelques années après la fin de vos études pour commencer à rembourser

Toujours dans l’optique de vous faciliter les versements et de vous éviter autant que faire se peut le surendettement, les banques vous proposent une autre facilité de payement. En effet, les mensualités des crédits de ce genre ne commencent que quelques années après la fin de vos études. Le but étant de vous laisser le temps de vous retourner et de trouver un emploi stable dans votre domaine.

Pour le financement de vos études, selon l’expert comptable Saint-Gilles, c’est une bien meilleure option que le crédit personnel que les mensualités seront exigées immédiatement après la souscription. Bien évidemment, dans le cas d’un crédit étudiant, la durée de l’emprunt commence à partir du moment de votre recouvrement et ne s’étale pas tout au long de vos études.

Le remboursement anticipé d’un crédit étudiant : est-ce une bonne idée ?

Pour vous éviter les aléas d’un emprunt et minimiser les risques d’un surendettement alors que vous n’êtes même pas encore entrée dans la vie active, il est possible aussi de procéder à un remboursement anticipé de votre crédit étudiant. Outre le fonctionnement de son recouvrement, c’est un emprunt comme tant d’autres.

La résiliation du crédit peut se faire pendant vos années d’études ou pendant les recouvrements proprement dits. Tout dépend de vos possibilités. Et comme toujours, vous aurez des pénalités à régler dans ce cas qui couvrent le manque à gagner pour les banques si vous aviez respecté vos engagements. Pour vous aider en ce sens, vous pouvez entre autres recourir à un rachat de crédit. C’est notamment une alternative intéressante si vous n’avez pas encore fini de régulariser les taux d’intérêt du crédit et que, des années après vos études, vous avez encore du mal à respecter les mensualités. Un rachat de crédit étudiant vous permettra de profiter de payement mensuel moins lourd.

Si vous avez opté pour un crédit en ligne, il y a moyen de résilier votre emprunt sans avoir à payer des frais pour ce faire. Il suffit de régulariser votre dette en utilisant vos fonds propres et non en vous servant de vos fonds propres. Ce peut être un héritage, une épargne que vous avez constituée au fil des années, etc.