Comment créer une startup quand on a déjà un job ?

Comment créer une startup quand on a déjà un job ?

11 février 2021 0 Par Aymen

Comment créer une startup quand on a déjà un job ?

La création d’une startup vous permet de devenir votre propre patron et vous libère des oppressions des supérieurs hiérarchiques. Pourtant, la stabilité et le confort d’un Contrat à Durée Indéterminée sont difficiles à abandonner. De plus, les risques d’échec et de faillite auxquels se heurtent les entrepreneurs freinent les ambitions.

Face à ce dilemme, la solution est de jongler entre création d’une startup et poursuivre votre carrière. Concrétisez votre projet entrepreneurial tout en exerçant votre métier en suivant ces astuces clés.

Connaître les restrictions de votre de travail actuel

Une vérification s’impose avant de vous lancer corps et âme dans la jungle de l’entrepreneuriat. Dans votre contrat de travail, une clause d’exclusivité interdit l’exercice d’une activité professionnelle en dehors de l’entreprise employeur.

De plus, une clause de non-concurrence vous oblige à orienter votre projet de création de startups dans un secteur éloigné de votre métier actuel.

Une loi stricte encadre les métiers d’avocat, de notaire et de fonctionnaire. La règlementation condamne l’exercice d’une activité complémentaire.

Les clauses des contrats de CDI ont pour finalité la bonne marche de votre activité au sein de l’entreprise. Afin de fuir les litiges et les représailles, mieux vaut ainsi informer votre employeur de vos ambitions.

Savoir gérer son temps

La création d’une startup dépend du temps investi. Plus vous en consacrez, plus vite votre business démarrera. Avec un métier qui consomme tout votre temps et qui vous pompe votre énergie, vous risquerez de faillir à votre mission. Par conséquent, faites bon usage de votre temps libre. Sacrifiez vos activités culturelles et sportives ainsi que vos heures de loisir. Si possible, choisissez un travail à temps partiel ou en freelance qui n’accapare en aucune manière votre temps. Quand bien même, adoptez une bonne hygiène de vie. Respectez vos 8 heures de sommeil et armez-vous du soutien de votre famille.

Suivre des formations diplômantes

Il est facile de se perdre dans le monde impitoyable de l’entrepreneuriat. Un débutant peut vite être dépassé par les évènements. Si vous êtes un entrepreneur en herbe, suivez une formation au métier d’entrepreneur. Maîtriser les rouages de cette fonction. Afin de connaître les diplômes nécessaires, consultez les bureaux des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) de votre région.

La formation vous donne un aperçu des défis, des pièges et des contraintes qui vous attendent. Elle vous indique les efforts à fournir pour la prospérité de votre affaire.

Faire appel à des professionnels

Pour mettre toutes les chances de votre côté, sollicitez l’aide des accompagnateurs de startup tels que LanceTonIdée. Ce sont des experts de la création d’entreprises. Les avocats, les experts-comptables et les notaires s’avèrent d’un grand soutien dans la gestion des parties juridiques et administratives de votre projet.

Les accompagnateurs généraux vous livrent les secrets, les tips et les conseils stratégiques de votre projet. Les accompagnateurs spécifiques vous donnent les clés pour surmonter les obstacles à chaque étape de la création de votre startup. Ils peuvent même vous seconder dans vos recherches de fonds de financement.

Savoir se détacher de votre poste actuel

La démission consiste en une rupture légale du contrat de travail. Pour quitter votre poste, trouvez le moment opportun et évitez le risque de démission abusive, portant préjudice à votre employeur. Restez en bons termes avec vos anciens patrons. Respectez les modalités de départ afin de bénéficier de vos droits (les congés payés, épargne salariale…). Tenez compte du délai de préavis fixé en fonction du contrat de travail, de votre statut et de votre ancienneté.

Gardez le contact avec vos employeurs et vos anciens collègues de bureau. Multipliez les échanges et trouvez le temps de leur informer de vos avancements. Vous pouvez même encourager les indécis qui souhaitent devenir entrepreneur à sauter le pas.